Afficher le menu

Depuis un moment, vous comprenez mal ce que l'on vous dit ? Vous augmentez le volume du téléphone, de la télévision et vos proches vous ont fait remarquer vos difficultés de compréhension ? Découvrez les symptômes et les causes de ces troubles pour mieux les appréhender.

Pour bien comprendre les troubles de l'audition, voici en image le fonctionnement de vos oreilles et des deux hémisphères du cerveau. Ensemble, ils font un « travail d'équipe » où chacun à un rôle unique et primordial pour entendre, décrypter, comprendre.

Schéma propagation du son

Symptômes des troubles de l'audition

La baisse auditive provoque des difficultés croissantes à entendre, interpréter et comprendre les sons. Le plus souvent, elle est très progressive. Vos difficultés sont donc peut-être passées inaperçues jusqu'à maintenant. Aujourd'hui, vous avez de plus en plus :

  • l'habitude de faire répéter,
  • la sensation que vos interlocuteurs n'articulent pas ou parlent trop vite,
  • de proches qui vous reprochent de mal comprendre...
  • l'impression que les conversations sont assourdies,
  • de peine à suivre une conversation au téléphone,
  • d'appréhension face aux sorties, aux réunions,
  • de difficultés de compréhension en groupe ou dans le brouhaha,
  • de difficultés à entendre certaines syllabes,

Ces troubles auditifs peuvent aussi être associés à des acouphènes. Ces bruits intempestifs, indésirables pèsent sur la vie quotidienne et le moral. Contrairement aux idées reçues, il existe des possibilités pour reprendre le contrôle et apprendre à mieux gérer les acouphènes.

Quel que soit votre problème d'audition, vous n'êtes pas un cas isolé ! En effet, en France, plus de 7 millions de personnes déclarent avoir une déficience auditive. On croit souvent que l'on ne peut rien y faire. Certes, il n'y a pas de médicament miracle, mais de nombreuses solutions peuvent être essayées et mises en place. En bref, face à cette difficulté plus courante qu'il n'y parait, nous sommes en mesure de vous proposer des améliorations.

Prendre rendez-vous pour un dépistage gratuit

Le saviez-vous ?

En France, plus de 7 millions de personnes déclarent avoir une déficience auditive.

icon-user

Causes de la perte auditive

Les difficultés à entendre peuvent provenir de multiples causes :

Les causes naturelles

  • L'usure naturelle des oreilles avec l'âge
  • Les surdités génétiques ou présentes à la naissance
  • Les infections et maladies : otites, diabète, hypertension, pathologies ORL...

Les causes traumatiques

  • Une exposition à des bruits forts et/ou et sur des durées importantes en loisirs ou au travail : concert, marteau-piqueur, MP3,...
  • Une blessure : coup, traumatisme crânien
  • La consommation de médicaments dits ototoxiques (certains antibiotiques / anti-infammatoires non stéroïdiens / traitements antipaludéens, chimiothérapie...).
  • Le tabagisme et l'exposition à des substances chimiques

Malgré tout, la plus courante – celle qui touche 9 personnes sur 10 – est le vieillissement naturel du système auditif. À partir de 50 ans, les capacités de l’oreille interne s’affaiblissent : la perception des sons devient de plus en plus floue, d’abord sur les aigus, puis sur le reste des fréquences au fil du temps. Cela provoque les premières difficultés de compréhension orale. Ce trouble fréquent s'appelle la presbyacousie.

Besoin de conseils ?

Le saviez-vous ?

85% des patients sont atteints de Presbyacousie.

icon-user

Risques liés à la surdité

Les répercussions de ce trouble peuvent être de trois ordres : conséquences physiques, conséquences psychologiques et conséquences sociales.

Conséquences physiques :

fatigue liée aux efforts de concentration, compréhension, acouphènes, maux de tête, troubles de l'attention...

Conséquences psychologiques :

difficultés d'apprentissage, stress, dépression, auxquels peuvent s'ajouter perte de confiance, d'estime de soi...

Conséquences sociales :

Avoir des difficultés pour entendre et comprendre les autres va petit à petit provoquer un isolement social. On a moins envie d’aller au restaurant, on participe de moins en moins aux discussions au moment des repas ou en groupe. Le nombre d’interactions sociales diminuant, les études médicales ont montré des conséquences plus globales sur la santé. Ces études ont montré l’atténuation significative du déclin cognitif.

En somme, les troubles auditifs sont un handicap sensoriel, une différence invisible, mais à bien prendre en considération. La meilleure connaissance de ce sombre tableau a néanmoins permis des progrès en matière d'audition ces dernières années. En effet, la plupart des problèmes d'audition peuvent être traités ou améliorés grâce à des aides auditives. Nous savons aujourd'hui redonner à nos patients un maximum de qualité de vie, de confort, de liberté, d'autonomie.

Découvrez nos solutions
Jean dort, mets le son !

Bien voir / bien entendre : les différences

Cette diminution progressive de l'acuité auditive n'est pas une maladie, c'est une cause naturelle, comme pour la vue. Mais attention pourtant aux comparaisons trop hâtives. Si 98% des Français sont déjà allés chez un ophtalmologue, seulement 47 % ont déjà rencontré un ORL. Pourtant, dépistage et prise en charge précoces permettent d'atténuer les répercussions d'une mauvaise audition.

On assimile souvent, également à tort presbyacousie et presbytie. Celle-ci intervient pour la vue à partir de 45 ans en moyenne. C'est un vieillissement de l'élasticité du muscle qui permet la « mise au point » pour la vision de près.

La presbyacousie n’est pas un simple problème musculaire de l'oreille. C'est un problème neurosensoriel : les cellules sensitives de l'oreille ont une durée de vie limitée et, une fois détruites, elles ne se régénèrent pas. Le cerveau est alors privé d’informations essentielles à son fonctionnement. La presbyacousie est donc plus proche de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age).

Testez gratuitement votre audition avec un audioprothésiste
Audition / Vision